De nombreux particuliers souhaitent optimiser leurs infrastructures afin de limiter les déperditions d’énergie. Cependant, la mise en œuvre des travaux de rénovation énergétique demande parfois un grand investissement. Le manque de budget semble alors être un frein à leur concrétisation. Trouver une solution de financement devient donc indispensable. Parmi les solutions proposées pour aider les ménages pour leurs rénovations énergétiques, la prime énergie 2019 s’avère être d’une grande aide. Décryptage de cette aide de financement.

Prime énergie 2019, qu´est-ce que c´est ?

La prime énergie est une aide proposée par l’État pour aider les ménages à optimiser leurs projets de rénovation énergétique. La prime énergie est une offre lancée en février 2017 et dont les demandes devaient initialement se terminer en mars 2018. Néanmoins, face à un succès retentissant, une reconduction de celle-ci a été décidée le 1La prime énergie 2019 est dédiée aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels. Elle s’inscrit dans le cadre du dispositif relatif aux Certificats d’Économies d’Énergie ou CEE. Son but est la promotion de l’efficacité énergétique au niveau des bâtiments. Financée par les énergéticiens, la prime énergie 2019 est une contribution financière incitative. Elle permet d’inciter les personnes à effectuer une rénovation énergétique de leurs logements. Ainsi, les objectifs du CEE sont atteints par les fournisseurs énergétiques.

La prime énergie 2019 et son montant

La prime énergie 2019 obtenue par chaque ménage varie sensiblement selon différents facteurs. Cela dépend notamment des revenus du ménage ou encore des travaux à effectuer au sein du bâtiment.

En ce qui concerne les revenus, une bonification est octroyée selon le nombre de personnes composant le foyer. Par exemple, un ménage d’une seule personne bénéficie d’un plafond de prime avoisinant les 18 000 à 24 000 euros. Pour un ménage de 2 personnes, le plafond va d’environ 26 000 à 35 000 euros et ainsi de suite.

La prime énergie 2019 représente une aide offerte pour la réalisation de plusieurs travaux de rénovation énergétiques. Le montant varie s’il s’agit de travaux :

  • Sur Poêle à bois
  • Sur Chaudière à condensation
  • D’isolation des murs
  • D’isolation de plancher
  • D’isolation des combles et toitures
  • Sur portes-fenêtres et fenêtres
  • Sur VMC – Ventilation double flux ou Ventilation simple flux
  • Sur Pompe à chaleur (eau/eau, air/air, air/eau)

Les opérations entreprises sont consignées dans des fiches standardisées où sont affichées les économies énergétiques obtenues. Leur montant augmente en fonction de la zone géographique, l’énergie de chauffage utilisé et les caractéristiques techniques des équipements.

Les conditions d’éligibilité à la prime énergie 2019

Afin d’être éligible à l’offre prime énergie 2019, il est nécessaire de répondre à certains critères. Le bâtiment à rénover, par exemple, doit avoir plus de 2 ans d’existence et servir de résidence principale ou secondaire. Les travaux doivent aussi être entrepris par un artisan Reconnu Garant de l’Environnement. Avant la signature du devis et la réception des bons de commande, le dépôt de la demande est indispensable.

L’obtention de la prime énergie 2019 implique également que les rénovations à faire sont dans la liste des travaux éligibles. Les matériaux utilisés doivent répondre aux critères de l’offre. Ces conditions concernent notamment les puissances de chauffage et/ou d’isolation. Par exemple, l’installation d’un chauffe-eau solaire individuel nécessite l’usage de capteurs solaires certifiés SolarKeymark ou CSTBat.

Les étapes à suivre pour l’obtention de la prime énergie 2019

Plusieurs démarches sont à entreprendre pour l’obtention d’une prime énergie 2019. Il faut :

  • Réaliser une simulation de prime énergie en ligne
  • Effectuer une demande de prime énergie avant la signature du devis
  • Faire effectuer les travaux par un artisan professionnel
  • Envoyer un dossier complet au fournisseur de la prime (photocopie devis, photocopie des factures, qualification professionnelle de l’artisan, certification de matériel, avis d’imposition…)
  • Attendre la validation du dossier avant la réception du chèque énergie en euros

Prime énergie 2019 et aides cumulables

Outre la prime énergie 2019, les travaux de rénovation énergétique bénéficient également de plusieurs aides supplémentaires. Celles-ci sont généralement cumulables avec cette offre. Il s’agit d’aides en vigueur pour l’année 2019. Parmi elles, vous pouvez distinguer notamment l’éco-prêt à taux zéro. Il y a aussi la TVA à taux réduit et le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Cependant, les aides provenant de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) ne peuvent pas être cumulés avec la prime énergie 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Call Now ButtonAppel Direct
× Comment puis-je vous aider ?