L’état des lieux est une opération à effectuer à la fois à l’entrée et à la sortie du contrat de bail. L’état des lieux de l’entrée est surtout plus important pour le locataire. En revanche, celui de la fin du contrat de bail a plus d’importance pour le propriétaire.

Dans cet article, nous allons aborder en détail l’état des lieux à effectuer par le locataire.

L’état des lieux par définition

L’état des lieux se présente sous forme d’un document obligatoire à réaliser avant le début du contrat de bail et à la fin par le locataire et le propriétaire. Il détaille minutieusement l’état de conservation et de vétusté de chaque pièce du logement.

Le décret n° 2016-382 du 30 mars 2016 régit la réalisation de l’état de lieux, suite à l’application de la loi Alur. Il faudrait consulter ce texte de loi si vous voulez tout savoir sur les informations obligatoires à mettre dans ce document.

En gros, la loi impose que vous y mettiez la description du logement pièce par pièce. Tout y est, du plafond au sol en passant par les murs. Tous les équipements et diverses installations y sont bien cités également. On y trouve l’inventaire des clés permettant d’accéder au bien loué. Il en va de même pour les relevés des différents compteurs (électricité, gaz et eau) ainsi que l’adresse du nouveau domicile du locataire, quand celui-ci décide de mettre fin au bail. Cette dernière information concerne uniquement l’état de lieux de sortie.

Les deux états des lieux seront comparés à la fin afin de voir les changements qui se sont éventuellement opérés durant le bail. Le locataire sera chargé de réparer les dégâts qu’il a engendrés s’il y en a.

L’état des lieux en pratique

Étant donné que l’état de lieux ressemble plutôt à de l’inspection, vous devez donc inspecter les coins et recoins de votre futur logement avant de l’occuper. Munissez-vous de votre appareil photo ou de votre smartphone pour prendre des photographies de chaque pièce. Notez bien les peintures écaillées, traces diverses et les parties où le papier peint est endommagé dans votre état des lieux. Faites de même pour le plafond.

Pour les sols en parquet, analysez l’état des lattes et mentionnez chaque défaut que vous remarquez. Pour les sols en carreaux, il faudrait plutôt s’attarder sur les zones présentant des cassures et brèches. Et veuillez noter les taches et l’usure du revêtement pour un sol souple ou en moquette.

Le dysfonctionnement remarqué dans une ouverture (porte ou fenêtre), sa peinture écaillée et les éclats de bois doivent tous être bien mentionnés dans votre état des lieux. Et cela pour l’ensemble des ouvertures incluses dans votre bail (placard, garage…). Attardez-vous aussi sur les serrures et testez leur bon fonctionnement. Mentionnez si elles sont dépareillées par exemple.

Chaque installation mérite qu’on s’y attarde pendant un bon moment. Notez et prenez en photos tout ce qui vous saute aux yeux comme un tuyau mal colmaté, un chauffage mal installé, des câbles enchevêtrés, etc. Un compteur non branché a toute sa place dans ce document.

Passez aussi un moment à la cuisine pour vérifier chaque élément qui la compose. Nous parlons ici de l’évier, de la table, des tiroirs et autres. Faites de même dans la salle de bains. Et contrôlez toutes les arrivées d’eau. Signalez-le dans votre rapport si certaines ne marchent pas. Comme toujours, n’oubliez pas de parler de leur état en général : neuf, légèrement usé ou complètement usé.

À retenir sur l’état des lieux

    • Soyez présent lors de l’état des lieux même s’il est réalisé par un professionnel.

    • Écrivez-le directement dans ce rapport si vous avez certaines réserves sur la rapidité à laquelle le professionnel l’a réalisé.

    • En cas de défaut non constaté au bon moment, il est indispensable d’en faire part dans les plus brefs délais au propriétaire avec une lettre recommandée avec accusé de réception, photo à l’appui si possible.

    • Il faut conserver l’état des lieux d’entrée durant tout le bail et même après. Ce sera la base à utiliser pour l’état des lieux de sortie.

    • Demandez toujours un état des lieux même dans un bâtiment neuf afin d’éviter tous litiges avec le bailleur immobilier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Call Now ButtonAppel Direct
× Comment puis-je vous aider ?